Moniteur fédéral 1° plongée FFESSM

avec Bulles & Co Toulouse, le club de plongée toulousain

PREROGATIVES – APTITUDES GENERALES

Le brevet de «Moniteur Fédéral 1er degré» (MF1)de la FFESSM atteste de la maîtrise des compétences requises pour exercer la fonction d’enseignant niveau 3 (E3)définie dans le Code du Sport (Etablissements organisant la pratique de la plongée subaquatique
Cet encadrant possède les compétences générales suivantes :
- C1 «Accueil des plongeurs» : accueillir, conseiller et répondre aux demandes des plongeurs et du public.
- C2 «Conception pédagogique» : concevoir une progression, une séance ou un cursus de formation.
- C3 «Formation des plongeurs» : conduire des séances de formation pratiques ou théoriques.
- C4 «Site de plongée» : choisir un site de plongée.
- C5 «Organisation» : organiser, planifier le déroulement de l’activité.
- C6 «Sécurisé l’activité» : sécuriser l’activité, prévenir les risques et intervenir si besoin.
- C7 «Connaissance support» : posséder les connaissances en appui des compétences requises.
Les prérogatives réglementaires du MF1 de la FFESSM sont définies par le Code du Sport.

De plus, le MF1 peut :

- Signer les carnets de plongée.
- Valider les épreuves des brevets de plongeur Niveau 1 à Niveau 3 ainsi que les qualifications PA20, PA40, PE40 et PE60.
- Signer les aptitudes des candidats au brevet de Guide de Palanquée.
- Valider les qualifications de Directeur de Plongée en Exploration.
- Assurer les fonctions de Directeur de Plongée.
plongee-sous-marine-toulouse.jpg
D’autre part, Le MF1 de la FFESSM peut être membre d’un jury d’examen du brevet de Guide de Palanquée.
- Il peut évaluer seul les épreuves du groupe1.
- Il peut évaluer en double avec un MF2 de la FFESSM, ou BEES2 ou DE-JEPS (E4) ou DES-JEPS licenciés à la FFESSM, les épreuves des groupes 2 et 3.
Le MF1 de la FFESSM peut être membre d’un jury d’examen du brevet d’Initiateur.
- Il peut évaluer en double avec un autre MF1 de la FFESSM l’épreuve de mannequin.
- Il peut évaluer en double avec un MF2 de la FFESSM, ou BEES2 ou DE- JEPS (E4) ou DES-JEPS licenciés à la FFESSM, l’épreuve de pédagogie.
Enfin, Le MF1 d e l a F F E S S M peut être le tuteur de stages en situation p o u r le c u r s u s d e f o r m a t i o n Initiateur.Cette compétence relève de la formation de cadres. Elle nécessite des éléments de pédagogie au second degré.
Trois filières sont possibles (cf. MFT chapitre «Tuteur de Stage en situation d’Initiateur (TSI) »).
 

NIVEAUX D’ORGANISATION

L’organisation de la formation et de l’examen au brevet de « Moniteur Fédéral 1er degré » (MF1) relève de la compétence d’une Commission Technique Régionale (CTR).
 

CONDITIONS DE CANDIDATURE A L’EXAMEN

- Etre titulaire de la licence FFESSM en cours de validité.
- Etre âgé de 18 ans révolus à la date d’entrée en formation, stage initial compris.
- Etre francophone.
- Etre titulaire du Brevet de Guide de Palanquée – Niveau 4 de la FFESSM ou de la carte de Guide de Palanquée Associé de la FFESSM ou du Niveau 4 de l’ANMP ou du BP-JEPS.
- Etre titulaire de la carte RIFA Plongée de la FFESSM.
- Etre titulaire du permis de conduire des bateaux de plaisance à moteur, permis option côtière minimum, (les « anciens permis » côtier et A sont toujours recevables).
Nota: en ce qui concerne les permis étrangers, les possesseurs doivent justifier que leur permis leur donne en France des prérogatives équivalentes au permis option côtière.
- Contrôle médical : se conformer aux préconisations exposées en fin de chapitre «généralités» du MFT.
- Avoir effectué dans l’ordre chronologique, après obtention du brevet de G uide de Palanquée, les différents éléments du cursus de formation défini au chapitre «Cursus de formation».
Nota :
1) Un candidat ayant échoué à l’examen ne peut se représenter avant un délai de 30 jours pleins à une autre session. Le non respect de ce délai, découvert à postériori, entrainerait la nullité de l’examen indûment présenté.
2) Si en cas d'un échec à l'examen le candidat arrive au-delàdes 3 ans de durée maximale pour la réalisation du cursus de formation, le candidat doit refaire un stage final pour présenter un nouvel examen. Ce stage final supplémentaire, ainsi que ce nouvel examen, devront avoir été réalisés dans la période des 12 mois qui suit la fin du cursus de formation de 3 ans.
En cas de nouvel échec, tout nouvel examen devra être présenté dans cette même période de 12 mois.
3) Lorsqu'un candidat ne se présente pas dans son Comité Régional ou Inter-Régional d'appartenance, il doit fournir une attestation sur l'honneur indiquant qu'il ne s'est pas présenté à une session d’examen dans les 30 jours précédents.
 
 
 
Logo ffessm Toulouse plongée

 

 
 
 
 
 
 
 

Date de dernière mise à jour : 06/08/2018