Formation Niveau 2 plongée subaquatique CMAS / FFESSM

Plonger àToulouse avec Bulles & Co

En Bref :

Le niveau II est destiné aux plongeurs désirant acquérir une certaine autonomie en plongée jusqu’à 20m, choisir son propre parcours et accéder à l’espace lointain (jusqu’à 40m encadré) pour y trouver des sites encore inconnus et des épaves à contempler.

L’objectif de cette formation est de faire de vous des plongeurs capables d’évoluer au sein d’une palanquée autonome, de gérer les paramètres de la plongée, de s’orienter et d’assurer la sécurité du groupe. Le tout en respectant le milieu qui nous accueille et ses habitants.

Les Tarifs de Toulouse Ecole de Plongée (cliquer ici)

Conditions de candidature

  • Être licencié à la FFESSM.
  • Être âgé de 16 ans au moins (autorisation du responsable légal pour les moins de 18 ans).
  • Être titulaire du niveau 1 de la FFESSM ou d'un brevet admis en équivalence.
  • Présenter le carnet de plongées.
  • Être en possession d'un certificat médical de non contre indication à la pratique de la plongée subaquatique établi depuis moins d'un an à la date d'exécution des épreuves et délivré par un Médecin Fédéral ou Titulaire du C.E.S. de Médecine du Sport.

Organisation générale

  • Les sessions du Brevet de Plongeur Autonome Niveau II sont organisées à l'échelon des clubs en formation continue ou sous la forme d'un examen ponctuel.
  • Sous la forme d'un examen ponctuel le jury devra être identique à celui habilité à juger les groupes d'exercices.
  • L'acquisition de ce brevet pourra se faire groupe par groupe.
  • Chaque groupe doit être présenté au sein d'une même équipe pédagogique, sauf en ce qui concerne le groupe 4.
  • Hormis le groupe 4, les groupes de 1 à 5 devront être acquis dans l'ordre chronologique.
  • Les candidats disposent d'un délai minimum de 15 mois pour acquérir les 6 groupes d'exercices.

Jury

Chaque groupe d'exercices, lorsqu'il est jugé satisfaisant, doit être signé par :

Contrôle des acquis

Groupe 1

Pour le groupe 1, si la température de l'eau est inférieureà 18°C, le port au minimum de la veste et de la cagoule est obligatoire. De 18°C à 24°C, le port d'un vêtement est facultatif. Lorsque le candidat est vêtu de cet équipement, il doit porter un lestage annulant la flottabilité de la protection isothermique.

  • Equipé de palmes, masque et tube, parcourir une distance de 500 mètres.
  • Avec le même équipement descendre en apnée à une profondeur de 5 mètres et y effectuer un parcours de 10 mètres.
  • Avec le scaphandre capelé et équipé de son détendeur, effectuer un parcours de 250 mètres en surface.

Groupe 2

Exercices de plongée en scaphandre sur un fond de 5 mètres :

  • décapelage suivi d'un déplacement sur le fond, l'embout en bouche, puis recapelage.
  • échange de scaphandre.
  • Exercice de scaphandre à 10 mètres : maîtrise de la remontée en expiration de 10 m. Cette remontée s'effectuera en conservant impérativement l'embout en bouche.

Groupe 3

Exercices de plongée en scaphandre à 20 mètres : en préalable aux exercices du groupe 3, le moniteur devra s'assurer impérativement que son élève :

  • maîtrise la remontée en expiration de 10 m.
  • est apte à remonter vers la surface par phases successives au cours desquelles le plongeur, depuis 10 m :
    • ôtera son embout de la bouche et le conservera en main,
    • remontera en expirant et en reprenant obligatoirement son détendeur tous les deux mètres afin d'effectuer au moins un cycle ventilation complet à chaque phase de remontée.
  • saut masque à la main, vidage du masque sans faire surface.
  • descente en plein eau.
  • vidage du masque à 20 mètres
  • interprétation des signes.
  • lâcher d'embout, expiration, signe « je n'ai plus d'air », prise de l'embout du moniteur.
  • remontée à deux sur un embout, l'élève assistant le moniteur, arrêt à 3 mètres, puis poursuite de la remontée sur la directive du moniteur.

Groupe 4

Aptitude à évoluer, entre plongeurs niveau II, en autonomie, dans l'espace médian (zone de profondeur des 20 mètres).

Groupe 5

Exercices de plongée en scaphandre dans l'espace médian (zone de profondeur des 20 mètres) :

  • stabilisation en pleine eau à l'aide d'un gilet ou d'une bouée entre 15 et 20 mètres.
  • assistance ou sauvetage d'une profondeur de 20 mètres d'un plongeur en difficulté, à l'aide d'un gilet ou d'une bouée en remontant à vitesse constante (15 à 17 m/min).

Groupe 6

Questions orales ou écrites portant sur :

  • l'utilisation pratique des tables de plongée : plongée simple, courbe de sécurité, plongées successives, procédure de remontées anormales, plongées successives (calcul de la majoration),
  • la réglementation,
  • la noyade,
  • des notions concernant le phénomène d'essoufflement et la conduite à tenir dans ce cas,
  • les principes de base de fonctionnement d'un mécanisme de réserve et d'un détendeur, entretien et changement des bouteilles,
  • les règles de sécurité en plongée,
  • des notions élémentaires propres au respect de l'environnement,
  • des notions de calcul d'autonomie,
  • des notions de calcul de flottabilité,
  • des notions succinctes sur les symptômes des accidents de décompression et des accidents barotraumatiques, leurs préventions et la conduite à tenir dans ces cas.

Délivrance du brevet

  • Le brevet est délivré sous la signature du Président du Club du postulant, éventuellement sous celle du Président du club où seront effectués les derniers exercices. Il devra comporter également le cachet officiel du club.
  • Les clubs sont responsables de l'attribution des brevets aux candidats. Ils gardent trace, en archives, des brevets délivrés (date de session, jury, noms et numéros des brevets délivrés).
  • Le club doit se procurer les diplômes et les carnets à souches auprès de son Comité Régional.
  • Le club doit remettre au lauréat un diplôme et les 2 coupons du carnet à souches qui lui permettront de faire établir par le siège fédéral une carte double face FFESSM-CMAS.

Prérogatives

  • Les plongeurs de niveau II sont sur décision du directeur de plongée, autorisés à plonger entre eux dans l'espace médian (zone des 20 mètres), à condition que chacun des plongeurs ait 18 ans révolus. L'effectif minimum de la palanquée est de 2 plongeurs, l'effectif maximum de 3 plongeurs.
  • Les plongeurs de niveau II plongeant entre eux sont équipés d'un système de sécurité gonflable au moyen d'une réserve de gaz comprimé leur permettant de regagner la surface et de s'y maintenir, ainsi que des moyens de contrôler personnellement les caractéristiques de la plongée et de la remontée.
  • Encadré dans l'espace lointain (zone des 40 mètres).

Date de dernière mise à jour : 22/10/2016